Commit 742b3c00 authored by Hym Samuel's avatar Hym Samuel
Browse files

Ajoute des sujets reçus par mail

parent a2121923
# Interagir avec la chronologie dans les applications de dessin
## Présentation générale
Sujet pas encore affecté.
### Résumé
Ce projet va consister à appliquer la méthodologie dite de "Research Through Design" (RtD) [1,2] pour évaluer le potentiel de nouvelles interactions avec les historiques de commandes [3] dans les logiciels de dessin. Permettre des modifications partielles d'événements ou de commandes effectuées dans le passé (proche ou lointain) d'un document offre de nombreuses opportunités pour l'exploration d'alternatives de création et d'édition dans des domaines d'application riches comme le dessin. Le stagiaire utilisera d'abord des méthodes qualitatives pour identifier le potentiel de ces techniques pour des applications de dessin. En accord avec les méthodes de RtD, le stagiaire va concevoir des prototypes itératifs et les évaluer avec des utilisateurs novices et professionnels.
### Mots-clés
Interaction Homme-Machine, Historiques de commande, Research through design
### Encadrement
Équipe : [Loki](http://loki.lille.inria.fr/)
Encadrant :
- [Mathieu Nancel](http://mathieu.nancel.net)
[Contacter l'encadrant](mailto:mathieu@nancel.net).
Localisation : Inria Lille – Nord Europe, bâtiment B
## Présentation détaillée
## Pré-requis
Le candidat idéal est étudiant en master en informatique, et montre un grand intérêt pour la recherche en Interaction Homme-Machine.
Le candidat doit avoir de l'expérience dans les méthodes de conception (*design*), de préférence dans la méthodologie RtD, et être capable de conduire des *interviews* et des ateliers. De fortes connaissances techniques sont un plus, et seront requises pour poursuivre ce travail dans une thèse.
## Description
Les historiques de commandes et leurs fonctionnalités ont peu évolué depuis leur conception initiale il y a plus de 30 ans, et les commandes classiques "annuler-refaire". Ils permettent de naviguer et de corriger des erreurs récentes dans la chronologie d'un document, mais ces fonctionnalités restent limitées et peuvent causer de graves pertes d'information [3]. De nombreuses améliorations de ces commandes ont été proposées par des chercheurs en Interaction Homme-Machine (IHM) : *timelines* parallèles, annuler des actions qui ne sont pas les dernières dans la liste, ou à partir de leur position dans le document, etc. Cependant, ces techniques ont été conçues et évaluées indépendamment, et sont en général incompatibles entre elles – parfois même avec les fonctions de base annuler-refaire ! En conséquence, elles ne sont quasiment jamais implémentées dans des logiciels réels.
Un modèle unifié d’historiques d’interaction a été proposé [3] qui permet la navigation, la réutilisation et la modification de toute commande passée, mais aussi de leurs paramètres et de leur *input* utilisateur. Le travail présenté dans [3] est un modèle conceptuel qui décrit quelles informations conserver, et comment les organiser entre elles afin que toute fonctionnalité portant sur l'interaction avec les historiques de commandes puisse être implémentée. L'objectif de ce modèle est d'être appliqué et adapté à des domaines spécifiques, comme l'édition de texte riche, de vidéo, ou de dessin.
Il faut maintenant définir les fonctionnalités les plus intéressantes et les mieux adaptées aux utilisateurs, ainsi que les meilleures façons de rendre ces fonctionnalités compréhensibles et interactives.
Le stagiaire appliquera les méthodes de RtD pour explorer les réactions, les préférences et les idées des utilisateurs face aux possibilités décrites dans [3], afin de guider la conception de prototypes interactifs fonctionnels et d'ouvrir la voie à une thèse portant sur les historiques de commandes avancés. Le stage va consister à mener des *interviews* et des sessions de *brainstorming* et de prototypage avec des utilisateurs de logiciels de dessin. Cela inclura la conception itérative de maquettes et de vidéos de démonstration qui seront présentées aux participants, dont les retours permettront de réaliser des prototypes interactifs fonctionnels.
## Bibliographie
[1] Zimmerman, J., Forlizzi, J., & Evenson, S. (2007). Research through design as a method for interaction design research in HCI. ACM CHI. https://doi.org/10.1145/1240624.1240704
[2] Gaver, W. (2012). What should we expect from research through design? ACM CHI. http://dx.doi.org/10.1145/2207676.2208538
[3] Nancel, M. & Cockburn, A. (2014). Causality – A Conceptual Model of Interaction History. ACM CHI. http://dx.doi.org/10.1145/2556288.2556990
\ No newline at end of file
# Plateforme de simulation pour l'étude de la temporalité dans les interfaces
## Présentation générale
Sujet pas encore affecté.
### Résumé
Le projet consiste à concevoir et implémenter une plateforme de tests permettant de simuler des interfaces graphiques courantes (desktop, mobile, etc.) en minimisant les latences d'affichage et de rafraichissement, et en permettant aux chercheurs de contrôler différents aspects visuels et temporels du comportement de l'interface. L'objectif est de produire une plateforme de test et d'expérimentation qui pourra être utilisée dans plusieurs projets de recherche sur la temporalité des interactions Homme-Machine (IHM):
- simuler et évaluer les effets de différentes sources et amplitudes de latence sur les performances et l'utilisabilité d'une interface classique,
- simuler des mises à jour visuelles survenant juste avant un clic, qui peuvent générer des erreurs de sélection ou d'activation,
- permettre de faire passer des expériences contrôlées réalistes sur navigateur web.
### Encadrement
Équipe(s) : [Loki](http://loki.lille.inria.fr/)
Encadrant :
- [Mathieu Nancel](http://mathieu.nancel.net)
[Contacter l'encadrant](mailto:mathieu@nancel.net).
Localisation : Inria Lille – Nord Europe, bâtiment B
## Présentation détaillée
### Pré-requis
Le candidat idéal est étudiant en master en informatique, et montre un grand intérêt pour la recherche en Interaction Homme-Machine.
Le candidat doit démontrer un intérêt pour l'IHM et des compétences en OpenGL ; des connaissances en WebGL sont un plus. Il devra faire preuve de créativité technique et conceptuelle.
### Description
La plateforme conçue devra être utilisable et réaliste, et permettre de scripter ses mises à jour visuelles : ajout de délais de réponse de l'interface, apparition ou disparition de fenêtres / widgets / notifications, simulation de ralentissement global de l'interface, etc. Elle devra aussi permettre de *logger* tous les événements d'entrée et d'affichage sans augmenter la latence, et de revenir à des états précédents de l'interface ou du système simulé.
La plateforme devra pouvoir se décliner sur différents dispositifs et environnements, avec un module central en OpenGL pouvant se décliner par exemple sous la forme d'une application de bureau, d'une application mobile, ou dans un navigateur web (WebGL) pour pouvoir faire passer des expériences contrôlées à un grand nombre de participants.
Les besoins en flexibilité et en finesse de contrôle des événements d'entrée et de l'affichage nécessiteront une réflexion poussée et de nouveaux modèles de gestion d'entrée/sortie en rupture avec les normes actuelles de conception d'interfaces.
L'étudiant aura l'opportunité d'appliquer les méthodes à la pointe de la littérature en IHM pour la mesure de latence en temps réel [1].
Si le projet avance suffisamment rapidement, l'étudiant sera impliqué dans les travaux de recherche qui nécessitent cette plateforme de test, par exemple la conception d'expériences contrôlées permettant d'évaluer les effets de différents problèmes de temporalité dans les interfaces, et/ou la conception de techniques d'interaction permettant de détecter ou de réduire ces effets. Ce stage pourra se poursuivre sous la forme d'une thèse en IHM.
### Bibliographie
[1] http://mjolnir.lille.inria.fr/turbotouch/lagmeter/
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment